Le Friluftsliv débarque en Suisse ! Définition d’un art de vivre au grand air.

On arrête de procrastiner, Les Outopistes t’invitent à passer plus de temps dans la nature.

Comment passer plus de temps en plein air ? Dans les méandres de la vie moderne, la nature devient parfois optionnelle. On passe beaucoup (trop) de temps à l’intérieur, c’est tout juste si l’on voit encore la lumière du soleil. Alors que notre esprit, notre corps et notre système immunitaire la réclament ardemment.

Les scientifiques sont unanimes, la nature a de nombreux effets bénéfiques. Les Scandinaves l’ont bien compris. Selon l’Office de tourisme de Norvège, le Friluftsliv est un concept inventé par l’écrivain norvégien Henrik Ibsen au milieu du 19ème siècle. Littéralement, Friluftsliv (à prononcer free-lofts-liv), signifie « vie à l’air libre ». Outopia s’est inspiré de cette philosophie nordique pour créer la première communauté outdoor responsable en Suisse. Nous sommes des passionnés de nature, à la recherche d’un nouveau mode de vie, comme un grand bol d’air frais. Laisse-nous t’expliquer.

Photo by Andrei Tanase from Pexels
Photo : Andrei Tanase – Pexels

Quand urbanisation rime avec déconnexion

Le syndrome du citadin stressé

Plus de la moitié de la population mondiale vit aujourd’hui en ville. Cette urbanisation, parfois poussée à l’extrême, connaît ses limites. La pandémie n’a fait que renforcer cette impression. La concentration de la population, le manque d’espaces verts et la pollution sont à l’origine de nombreuses pathologies.

La nature comme thérapie

Selon une étude publiée dans la revue Public Health in Practice, des chercheurs japonais de l’université de Tsukuba ont prouvé l’impact positif d’une balade en forêt dans la diminution du stress et de l’anxiété. Les Japonais ont également un mot pour décrire ce phénomène, le « shinrin-yoku », ou bain de forêt. Pour arrêter de broyer du noir, rien de tel qu’une escapade au grand air !

Reconnecter l’humain à son environnement

Friluftsliv VS Hygge

En sortant de chez soi, on ravive un lien essentiel, l’humain dans son environnement naturel. Contrairement à l’expression danoise « hygge », plus tournée sur la notion de confort et de sociabilité, le Friluftsliv invite à interagir avec la nature, pour trouver le bonheur aux contacts des éléments.

Vivre au grand air en Suisse

S’il est vrai que les paysages nordiques sont un terrain de jeu quasi illimité pour s’adonner aux activités outdoor, la Suisse n’a pas à rougir de ses grands espaces (nous avons même de superbes fjords !). Pourtant, nous n’en profitons peut-être pas pleinement puisque plus de 75 % des Suisses ont déserté nos belles vallées pour vivre en milieu urbain. De nombreux territoires à couper le souffle ne demandent pourtant qu’à être explorés : des sommets grandioses, des lacs et des cascades aux eaux cristallines, des glaciers vieux de plusieurs milliers d’années.

Saviez-vous qu’il existe quatre catégories de parcs naturels en Suisse ? Le parc national suisse, le parc national de nouvelle génération, le parc naturel régional et les parc naturel périurbain. Autant de possibilités d’explorer des paysages spectaculaires qui s’inscrivent dans une démarche de tourisme durable.

Loin des sentiers de randonnées ultra-saturés, Outopia a pour ambition d’importer le Friluftsliv sur le sol helvétique. Nous créons des itinéraires inédits pour démocratiser l’accès aux espaces naturels.

Outopia : Le Friluftsliv débarque en Suisse !
Photo : Marek Piwnick – Unsplash

Bien plus qu’une activité sportive

Ski, alpinisme, randonnée pédestre, trail, balade en raquettes, VTT, marche nordique, canoë… De nombreux loisirs de plein air permettent d’adopter le style de vie scandinave en Suisse. Même les promenades en famille au bord d’un étang ou d’un marais sauvage représentent une belle opportunité de se reconnecter à la nature (le dénivelé importe peu !). 

➡️  Pour découvrir toutes nos expériences outdoor durables, c’est par ici.

Être en pleine nature incite à l’observation et à l’émerveillement pour se reconnecter à un ensemble plus vaste que soi. Quand on part randonner par exemple, on développe immédiatement un sentiment d’harmonie et d’accomplissement en pleine conscience. En se connectant au monde naturel, on se sent immédiatement plus concerné par l’environnement, on comprend que l’humain n’a pas vocation à protéger la nature, puisqu’il en fait partie.

Il y a mille et une manières de se réinventer dans la nature, il suffit de prendre le temps, d’observer, de faire preuve de curiosité. S’initier ou pratiquer une activité outdoor permet de :

  • Acquérir de nouvelles compétences en faisant appel à un guide accompagnateur qualifié
  • Améliorer sa confiance en soi 
  • Explorer de nouveaux panoramas
  • Vivre une expérience qui bouscule les habitudes
  • Partager des moments de qualité

Faire l’ascension d’un sommet alpin à 4000 mètres, admirer de puissantes chutes d’eau ou faire une rando entre amis en suivant les sentiers balisés… L’essentiel, c’est de se reconnecter à la planète. Comme tu peux le voir, ces activités en plein air ne requièrent pas toujours des compétences de randonneurs expérimentés ou une condition physique particulière. Le Friluftsliv, c’est surtout un état d’esprit

Outopia : Le Friluftsliv débarque en Suisse !
Photo : Boris Baldinger – Unsplash

Sortir en plein air et explorer la nature, c’est prendre le temps d’être de vivre le moment présent sans distraction, ni écran ou pressions extérieures. Entrer en immersion avec la faune et la flore autour de chez soi est certainement le meilleur moyen d’accéder au bien-être

Si tu te demandes souvent comment être plus heureux, adopte l’état d’esprit Friluftsliv ! Offre-toi une micro-aventure au grand air, tente l’expérience scandinave en Suisse, à deux pas chez toi. Découvre les explorations Outopia et rejoins une communauté engagée vers le voyage durable. I

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code